{Kyoto} Balade dans le Sanctuaire Fushimi Inari & La Fôret de Bambou


Je suis quasiment certaine qu’en regardant cette série de photo, vous allez reconnaître ces deux lieux. Deux incontournables à Kyoto qui sont tellement populaires qu’il est vraiment difficile voire impossible de pouvoir prendre de jolies photos sans ces foutus touristes ! Il est donc conseillé de se lever très tôt pour pouvoir profiter de la forêt de bambou comme du sanctuaire Fushimi Inari. On devine facilement l’atmosphère apaisante qu’il peut y avoir avec les touristes en moins. Oui mais nous, on n’y est pas arrivé ! Avec les journées à rallonge qu’on avait et, le rythme très soutenu qu’on a tenu, on ne se voyait pas du tout débarquer sur les lieux à 6 heures du mat’ ! #SorryButNotSorry

Arashiyama Bamboo Grove, la forêt de bambou est très facile d’accès, elle est située dans l’ouest de Kyoto. On a tout simplement pris le train et, une fois arrivée, il faut à peine marcher cinq minutes pour accéder à la forêt. Nul besoin de GPS, suivez juste la foule ! 🙂

La Forêt de Bamboo

Remarquez la précision avec laquelle cette voiture a été stationné ! Ce parallèle et cette proximité avec le mûr… wahoooo quoi !


Le Sanctuaire Fushimi Inari

Tout comme pour le quartier Gion, nous avons à peine exploré ce lieu pittoresque lorsque nous avions fait notre tour à vélo. Alors, nous y sommes retournés l’après-midi, puisque le matin nous avions fait la forêt de bambou.

Au Japon, il y a des milliers de sanctuaires et de temples bouddhistes. Contrairement aux temples bouddhistes que l’on peut retrouver dans plusieurs pays en Asie, les sanctuaires shintoïstes ne sont qu’au Japon. Le bouddhisme et le Shintoïsme sont les deux religions principales au Japon avec une légère majorité pour le shintoïsme (52%). Le sanctuaire Fushimi Inari est le cinquième sanctuaire le plus populaire au Japon, sûrement pour sa signification, car Nari est le dieu de ce temple, le dieu de la fortune et de la prospérité ! Alors qui veut devenir riche, vient y prier ! Ce sanctuaire a 10 000 portes ou plus qui sait ? On peut voir des signes gravés sur la plupart des portes, ces portes ont été achetées par des entreprises qui inscrivent leur noms et la date et paient une certaine somme au temple pour un certain temps.

Nous n’avons pas fait tout le temple, beaucoup trop long à finir. On fatiguait à la fin et, il faut le dire, ça reste très répétitif ! Des couloirs de portes oranges qui s’enchaînent… rien de plus ! Une foule de monde que j’essayais d’éviter pour avoir de jolies photos au point d’avoir perdu Mr Pain d’épice… j’ai eu un bon vingt minutes de solitude ! 😦 Alors, un conseil, ne lâchez pas votre partenaire si vous y allez !

À la sortie du temple, il y a une ruelle que vous ne pouvez pas manquer ! Avec plein de magasins de souvenirs et du Street Food ! Tout ce qu’on aime ! Après beaucoup d’hésitation, on a opté pour des TAKOYAKI, un snack très populaire de forme ronde, le nôtre était aux calamars ! Une TU-ERIE !

Sur notre chemin, on a croisé ce groupe d’écoliers, ne sont-ils pas trop mignons ? 🙂 En casquette verte, les filles et, en jaune les garçons !

À lire ou à relire:

7 commentaires sur “{Kyoto} Balade dans le Sanctuaire Fushimi Inari & La Fôret de Bambou

Merci pour ton commentaire ! et si tu as une question, j'y répondrai avec plaisir ❤

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s