Les Spécificités des Transports au Japon


En 11 jours, nous avons utilisé plusieurs moyens de transports. On a beaucoup marché, 120 km au total, on a fait deux journées à vélo avec 60 km dans les mollets et, pour le reste on a pris le car-navette de l’aéroport à la ville, le bus, le métro, le train de banlieue et, le Shinkansen.

Exit le taxi et l’uber, c’est bien trop facile ! Quand tu t’aventures dans un pays étranger autant le faire bien ! 🙂 #MaDevise

En Voiture.

Au Japon on roule à droite. La première chose qui étonne dès l’arrivée est le manque de voitures ! On s’attendait à être dans une ville de malade, avec plein d’embouteillage et de flux, 38 millions d’habitants à Tokyo c’est quelque chose quand même ! He ben non, rien ! Sur la première photo, on peut voir de quoi ont l’air les routes… très peu de voitures. Tokyo est si bien desservi par les transports en commun, que très peu utilisent la voiture, mais par contre ils arrivent à avoir un parking Hello Kitty ! (dernière photo prise à Osaka) Ils sont terribles ces Japonais ! 🙂

En Taxi.

Le taxi est un moyen très couteux pour se déplacer, nous l’avons jamais pris. Mais on aime beaucoup ce modèle de Toyota un peu vintage avec ses portes futuristes, elles s’ouvrent et se referment toutes seules… de la galanterie automatisée quoi ! 🙂

En Bus.


Le bus est le meilleur moyen de transport à Kyoto, c’est d’ailleurs le seul moyen de transport qu’on a utilisé dans cette ville. Le réseau de bus dessert très bien l’ensemble de la ville. On prenait des pass journaliers à condition de l’utiliser au moins deux fois pour amortir le coût sinon, le ticket pour un trajet coute $2.30. Chaque arrêt de bus est équipé de wifi, ce qui nous a été très utile ! Au Japon, pour monter dans le bus, on emprunte la porte arrière et on s’installe. Juste avant de descendre, on passe à l’avant pour payer son ticket ou scanner son pass. Le chauffeur ne touche pas à l’argent, une machine à l’avant permet de faire de la monnaie pour payer son ticket.

En Métro.

Le métro est le moyen de transport qu’on a le plus utilisé à Tokyo et à Osaka. Je pensais vraiment que ça allait être difficile, mais c’est une fausse idée reçue, au contraire, c’est très facile de prendre le métro. Tout est codifiée en chiffre et en couleur, pas besoin de savoir lire le japonais pour s’y retrouver. Les stations de métro et le métro en lui-même sont très propres ! Les trains sont ponctuels et à l’intérieur c’est le silence complet ! Interdiction d’utiliser son téléphone portable, de manger ou de boire… et même parler personne ne le fait ! Pour Tokyo, nous avons pris des pass de 72 heures pour $15 dès notre arrivée à l’aéroport. À chaque fois qu’on devait utiliser notre pass, un agent nous remerciait ! Ça nous faisait sourire à chaque fois 🙂 Autre chose étonnante, savais-tu qu’il y avait des wagons réservés qu’aux femmes ? Il y a même un agent pour stopper tout homme qui souhaite y monter ! 🙂

En Train. (JR Line)

Il nous est arrivé d’emprunter le train JR line lorsque notre pass métro ne nous permettait pas d’aller à une destination précise… je pense que c’est comme le RER en France. Le train qu’on devait prendre passait toutes les 15 minutes, il nous a fallu cinq bonnes minutes pour comprendre qu’il fallait faire la queue sur le quai en face de chaque porte du train ! 🙂 Avant même que le train arrive, les japonais sont bien alignés pour monter à tour de rôle dans le train ! Trop bien organisés ces Japonais. 🙂

En Shinkansen.

Mr Pain d’épice avait vraiment hâte de prendre le Shinkansen. En tout, nous l’avons pris 4 fois. Il faut savoir qu’il existe un pass spécial pour prendre le Shinkansen en illimitée à travers tout le Japon pendant 7 ou 14 jours, c’est le JRP. Nous avons choisi le pass 7 jours qui était suffisant pour notre parcours. Le Shinkansen est aussi appelé le Bullet Train, l’équivalent de notre TGV, sa vitesse atteint 320 km/h. On a économisé beaucoup de temps pour aller de Tokyo à Kyoto, et de Kyoto à Osaka. Exceptionnellement, dans ce train on a le droit de manger et, c’est d’ailleurs très populaire d’acheter son Bento Box à la gare et de le manger dans le train, chose qu’on a fait évidemment. On l’a fait à la japonaise ! 🙂

Et pour finir, comme pour plusieurs villes dans le monde, il est très pratique de rouler à vélo au Japon. Les pistes cyclables, la signalétique, les parcs à vélo et, il y a même des amendes pour le mauvais stationnement des vélos ! Par contre, ce que j’ai trouvé de remarquable et, qui est une grande première pour moi, c’est que toutes les rues, absolument toutes, ainsi que dans les stations de train, il y a cette ligne au sol qui est destinée aux non-voyants ! Je ne sais pas si d’autres pays le font, en tout cas j’ai adoré !

6 commentaires sur “Les Spécificités des Transports au Japon

Merci pour ton commentaire ! et si tu as une question, j'y répondrai avec plaisir ❤

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s